Appel à la vigilance de la Gendarmerie – Sécurité à l’officine

Le Groupement de Gendarmerie nous informe

FAITS
– Le 13 octobre 2020 à Genlis (21), deux hommes rentrent dans un commerce.
L’un des individus prétend être collectionneur et demande à voir les billets qui se trouvent dans la caisse. L’homme prétend venir de Dubaï et être numismate.
Le commerçant tend une liasse de billets de 10€ que l’homme manipule avant de la restituer. Plus tard, la victime se rend compte qu’il manque 140€ dans sa caisse.

– Le 14 octobre 2020 à Chagny (71), un couple et un adolescent se présentent dans une armurerie.
Les trois personnes semblent originaires des pays de l’Est et s’expriment en anglais.
L’homme achète une boîte d’asticots d’une valeur de 5€ et demande l’échange de 2 billets de 20€ et d’1 billet de 10€ contre un billet de 50€.
La commerçante accepte et se rend dans l’arrière boutique pour en récupérer un.
La femme et l’adolescent attirent l’attention d’une seconde vendeuse pour l’essayage d’une paire de gants et d’un pull, permettant à l’homme de suivre la première vendeuse.
Il est surpris par une tierce personne et sort rapidement pour revenir au comptoir. L’homme qui prétend venir de Dubaï et être collectionneur, demande à nouveau un échange de billet de 50€ afin d’en obtenir un portant la lettre F.
Les trois commerçants mettent fin à la conversation en refusant la proposition d’échange.
Les trois individus partent de la boutique.

CONSEILS
– Soyez vigilants face à ce genre de propositions
– Ne vous laissez pas distraire
– Ne remettez jamais d’argent
– Signalez immédiatement les faits, même les tentatives en composant le “17”
– Recueillez, sans vous mettre en danger, le maximum d’éléments (description, moyens de locomotions…) et les communiquer sans délai aux forces de l’ordre

SÉCURITÉ A L’OFFICINE – RAPPEL

Le délinquant a pour objectif d’obtenir le maximum de gain en ayant à fournir le moins d’effort possible et en limitant la probabilité d’être identifié.

Protéger son entreprise, c’est mettre en place des moyens humains, organisationnels et techniques pour faire en sorte de :

  • dissuader le délinquant
  • le freiner ou le bloquer
  • diminuer les profits escomptés
  • alerter les forces de sécurité de l’État

Quelques bonnes pratiques peuvent permettre de prévenir les risques :

  1. Videz complètement et ouvrez votre tiroir-caisse lorsque l’officine est fermée afin d’éviter la “casse”
  2. Ceci peut être couplé par un affichage visible sur les entrées ou grilles qui stipule que pour prévenir les vols, les fonds de caisses sont systématiquement prélevés et que les caisses sont régulièrement vidées
  3. Ne pas faire de transport à la banque toujours sur les mêmes créneaux horaires ou par des personnes et des trajets identiques
  4. Vérifiez l’entière fermeture des diverses issues en partant (rez-de-chaussée, étage, garage, fenêtre…). Il est préférable d’ouvrir et fermer l’officine à 2 personnes lorsque le personnel le permet
  5. Activez vos systèmes de surveillance
  6. Activez les alarmes et lorsqu’il y a un renvoi sur portable personnel, il est souhaitable que le propriétaire veille à consulter son téléphone les soirées et week-end
  7. Renforcez la protection à l’aide de sécurité passives
  8. Assurez-vous du bon fonctionnement de vos équipements
  9. Restez vigilant lors de l’ouverture des portes, notamment par les SAS de livraison, sans œilleton de sécurité
  10. Contactez le 17 Police Secours en cas de questionnements suspect ou de personnes, véhicules douteux aux abords des commerces.

En cas d’effraction :

  1. Le premier réflexe est de composer le 17
  2. Informez votre service de surveillance de contacter en premier 17 puis le titulaire
  3. Laissez-en l’état les lieux le temps que les fonctionnaires de police puissent faire les premières constatations.
  4. Ne pas s’opposer à la personne en cas de mise en présence
  5. Essayez de mémoriser un maximum d’informations sur votre agresseur, son véhicule éventuel et sa direction de fuite
  6. Gardez les images de vidéo protection sans trop les visionner afin d’éviter de les effacer par mégarde en cas de doute

 

Les référents sûreté sur le territoire national

Les référents sûreté de la gendarmerie nationale sont diplômés en prévention technique de la malveillance et spécialisé dans le domaine de la vidéo protection. Ils ont une connaissance des modes opératoires de la délinquance permettant ainsi de mieux appréhender ce sujet. Les référents sûreté œuvrent dans l’accompagnement et le conseil pour vous aider à améliorer votre protection. https://www.referentsurete.fr/ 

 

Conseils aux professionnels pour la protection de son entreprise

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Nos-conseils2/Pour-les-professionnels/Mon-entreprise-mon-commerce

 

Service numérique du Ministère de l’Intérieur

Brigade numérique de la gendarmerie nationale https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Brigade-numerique?service=redirection

 

Vol de caducée de pharmacien et carte professionnelle

Il est recommandé aux pharmaciens de veiller à ce que leurs caducée et carte professionnelle soient en lieu sûrs, car ceux-ci peuvent tenter des personnes mal intentionnées.

 

En cas d’agression

En cas d’agression les pharmaciens peuvent déclarer celle-ci et consulter la fiche réflexe mise à disposition par l’Ordre, à l’adresse suivante : https://services.ordre.pharmacien.fr/extranet/Vos-demarches-et-formulaires/Declarer-une-agression

 

 

Publication : 15 octobre 2020 | Catégorie(s) :