Convention pharmaceutique, quels évolutions, quels apports? – Virage numérique

La nouvelle convention nationale présente des évolutions dans les rapports entre les pharmaciens et l’Assurance maladie autour de 6 grandes axes

AXE 5  DE LA CONVENTION – VIRAGE NUMERIQUE

Indemnisation pour l’usage d’un logiciel labellisé Ségur et HAS

  • Périmètre : utilisation d’un logiciel référencé Ségur et HAS.
  • Tarif : 200€/ officine. Conditionne le versement de la ROSP structure.
  • Impact financier* : 4 millions d’euros.
  • Application : 2023.

Déploiement de l’utilisation de l’e-prescription

  • Périmètre : e-prescription hébergée sur un serveur sécurisé consultable via le QR code apposé sur la prescription papier (obligatoire pour les prescripteurs de ville dès 2024).
  • Tarif : ROSP de 250€ en 2023 puis conditionne le versement de la ROSP structure à partir de 2024.
  • Impact financier* : 5 millions d’euros.
  • Application : 2023.

Application e-Carte Vitale

  • Périmètre : réalisation d’au moins 5% de facturation via l’application e-carte Vitale.
  • Tarif : 50 € (ROSP).
  • Application : 2022.

Mauvaise facturation : mise en place d’un indicateur de qualité

  • Périmètre : taux de FSE sécurisé, taux de rejet, taux de double paiement.
  • Tarif : application d’un malus de 10% à 30% sur l’ensemble de la ROSP structure.
  • Application : 2022.

 

Publication : 15 juin 2022 | Catégorie(s) :