TROD Angine, comment se préparer !

L’arrêté du 1er août 2016, publié au Journal Officiel du 5 août 2016, a fixé la liste des tests, recueils et traitements de signaux biologiques et des professionnels de santé pouvant les réaliser (médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes).

Cet arrêté ouvrait à la profession le droit de pratiquer les TROD, sans définir de conditions minimales de formation.

Dans le cadre des négociations avec l’Assurance Maladie, l’USPO a signé le 18 septembre 2019 l’avenant 18. Cet avenant permet au pharmacien d’officine de facturer l’acte de réalisation du TROD Angine (6 € HT dans le cadre du circuit de prise en charge en pharmacie et du circuit d’orientation par le médecin traitant en cas de résultat positif et 7 € HT dans le cadre du circuit d’orientation par le médecin traitant en cas de résultat négatif).

Le Projet national antibiorésistance mené par le Ministère de la Santé a défini les conditions d’applications et de réalisations des TROD par les pharmaciens d’officine. Ce travail a été mené sans l’appui des principaux syndicats signataires de l’avenant à la convention pharmaceutique.

Aujourd’hui, nous apprenons que le cahier des charges est en cours de finalisation avec l’appui de certaines structures. Une formation en présentiel ou mixte e-learning plus présentiel d’un minimum de 3 heures sera obligatoire pour la réalisation et facturation de l’acte. Ces nouvelles règles seront difficiles à réaliser pour les 22 000 officines dans les temps impartis, créant ainsi une disparité dans l’offre de soins.

L’USPO a toujours soutenu un travail coopératif et de qualité de la profession mais s’étonne de ces changements sans concertation avec les signataires conventionnels.

Comment la profession peut-elle se préparer si nous ne lui en donnons ni le temps ni les moyens !

Très confraternellement,

Pierre-Olivier VARIOT, Président USPO Bourgogne Franche-Comté

Publication : 24 janvier 2020 | Catégorie(s) :